Arrivée de Dassault : détour aux cyclistes imposé

Nous nous opposons fermement à la fermeture au public d’une partie du Chemin des Mérites pour installer l’usine Dassault

Implantation Dassault; avec les flèches rouges, le chemin des mérites (Google)

 

  1. Rappel historique

Le chemin des Mérites actuel est en fait la voie historique reliant directement Cergy(village, port, Linandes… ) et l’île de loisirs à Osny.

Les bâtisseurs de la ville nouvelle de Cergy-Pontoise ont maintenu ce chemin dans le plan global de la ville en le faisant passer à travers trois nouvelles voies : sous le boulevard de l’Oise, sous la RD14) et sur l’A15.

Ce chemin figure au Schéma Directeur Cyclable de l’Agglomération.

Il a été jalonné cet été par la CACP.

 

 

 

 

 

 

Notre critique porte principalement sur deux aspects :
· le détournement de cette voie directe
· la suppression du tunnel sous la RD 14 et son remplacement par un carrefour à feux,
potentiellement plus accidentogène pour les cyclistes, au regard de la circulation
conséquente de voitures et de camions sur cet axe.

    Tunnel sous la D14

 

  1. Commentaires sur l’échange entre DASSAULT et la Mission Régionale d’Autorité environnementale (MRAe)

Dans sa note de commentaire de l’étude d’impact, la MRAe remarque que « le chemin piétonnier public (identifié comme piste cyclable sur la carte p 132) assurant la liaison entre Cergy et Osny (passage inférieur sous le boulevard de la Paix, passage supérieur sur l’autoroute A15) serait interrompu au niveau du projet »

La réponse apportée a été : « En vue de sa cession à Dassault Aviation, une procédure de désaffectation a été mise en œuvre par la commune de Cergy et a fait l’objet d’une enquête publique qui s’est déroulée du 15 au 29 mai 2019. Aucune observation n’a été formulée. En conséquence, le commissaire enquêteur a émis un avis favorable le 13 juin 2019″.

  • Sur la forme : l’intitulé de cette enquête publique était, sauf erreur  » Projet d’aliénation du chemin rural numéro 5 ou chemin des Mérites en vue de sa cession par la commune à la SPLA Cergy-Pontoise Aménagement ».

Il paraît difficile pour un citoyen « non initié » de réaliser que, derrière cet intitulé sibyllin se cache l’objectif de « privatiser » une partie de celui-ci. Il n’est donc pas très surprenant que ni notre association, ni le service mobilité de la CACP, ni les usagers et habitants d’Osny (l’enquête publique ne s’adressait qu’aux Cergyssois) n’aient réagi. Nous considérons que cette modification a été finalisée « en catimini » par la Mairie de Cergy, sur une période riche en weekend prolongés, pour éviter les levées de bouclier.

  • Sur le fond, l’enquêtrice affirme dans sa conclusion que « le chemin a cessé d’être affecté à l’usage du public et il n’y a plus de circulation« . Nous sommes totalement en désaccord. Des adhérents et sympathisants de notre association ont affirmé utiliser régulièrement cette section du chemin. Nous devrions plutôt dire « vouloir utiliser ». En effet, l’absence d’entretien a un impact sur l’état actuel du chemin et n’encourage pas son utilisation. Les dépôts sauvages, l’absence d’éclairage et le délitement de l’enrobé aggravent la situation.
  1. Demande de l’association, le maintien du chemin des Mérites dans son intégralité

L’association demande au commissaire enquêteur de faire figurer une réserve en annexe de l’avis qu’il transmettra aux autorités compétentes. L’association demande que cette réserve mentionne la création d’une servitude d’utilité publique permettant la conservation de l’emprise actuelle du Chemin des Mérites, dans son intégralité, sans accès limitant pour les usagers.

Cette servitude d’utilité publique permettra de conserver le tunnel situé sous le Boulevard de la Paix.

  1. Avis concernant les détournements proposés pour remplacer le chemin des Mérites

Les propositions d’aménagement faites par la CACP constituent en soi des solutions intéressantes pour améliorer le réseau existant. Cependant, pour l’association, ces alternatives ne suffisent pas à compenser la suppression du Chemin des Mérites. Ci-dessous l’avis détaillé de l’association sur ces deux itinéraires :

  • Le détournement du chemin par l’ouest

Les inconvénients identifiés dans le cas d’un remplacement du chemin des Mérites par ce nouvel itinéraire (voie verte / future rue Marcel Dassault) :

  • Allongement du trajet Sud-Nord (Ile de loisir – Cergy Village – Port – Linandes / Osny) de près d’1 km
  • Passage devant les deux entrées du site Dassault, avec les dangers de croisement de flux que cela implique
  • Passage longeant l’A15 sur 350 mètres, très désagréable en terme de bruit et de la pollution, malgré les plantations prévues
  • Coût financier supplémentaire pour la collectivité, par rapport au maintien et la rénovation du chemin existant
  • Le détournement du chemin par l’est

Le détour est certes moins important que pour le détournement ouest dans son état actuel mais l’étroitesse du pont sur l’A15 ne permet pas la mise en place d’un aménagement cyclable en site propre.

L’étude de trafic faite par Verdi sur l’Avenue de la Paix mentionne : « les carrefours références 7 et 8 pourront absorber le supplément de circulation… ». Cependant, elle ne prend pas en considération la potentielle augmentation du trafic des poids lourds et la nécessaire cohabitation avec les modes actifs (aménagement d’un « Chaucidou », sur le pont de l’A15, évoqué par les élus de la CACP lors de la réunion AYAV, CACP du 08/12/2020). Bien qu’il permette de prendre « enfin » en considération les mobilités actives sur cette partie dangereuse du boulevard, l’association s’inquiète des risques encourus par les usagers liés à la probable augmentation du trafic routier, notamment de celle des poids lourds.

En effet, la chaussée à voie centrale banalisée, aussi nommée “chaucidou” (Chaussée pour les Circulations Douces), est un type de voie permettant de redéfinir le partage de la voirie entre les différents usagers de la route, en privilégiant la circulation des cyclistes grâce à un marquage au sol spécifique. Les automobilistes sont autorisés à rouler sur la voie « cyclable » en cas d’absence de cyclistes.

Au regard de l’importance du trafic et du calibre des véhicules sur cet axe, le choix de cet aménagement risque de ne pas garantir un sentiment de sécurité pour tous. Nous pouvons penser qu’une partie des usagers du vélo (notamment les moins habitués et les plus vulnérables) refuseront d’emprunter cet itinéraire.

L’association demande à ce que d’autres types d’aménagements puissent être étudiés :

  • SOLUTION n°1 PRIVILEGIEE PAR L’ASSOCIATION : Alternat avec feux pour les véhicules motorisés et bande cyclable / by pass pour les vélos
    • Avantages : apaisement de la vitesse, sécurité des modes actifs, coûts limités,
    • Inconvénients : pression sur le trafic routier,
  • SOLUTION N°2 : Encorbellement réservé aux mobilités actives d’une largeur minimum de 3 mètres (voie verte)
    • Avantage : sécurité
    • Inconvénient : Cet aménagement conforte la place de la voiture et ne réduit pas la vitesse des véhicules en plein centre d’agglomération. Par ailleurs, il est onéreux et ce choix ne doit pas être fait au détriment d’autres aménagements structurants dans l’agglomération

Dans tous les cas, une incitation des poids lourds à utiliser un itinéraire bis via le boulevard de la Paix  et le boulevard d’Osny nous semble incontournable. En, effet ces voies sont plus larges, déjà aménagées ou plus facilement aménageables en site propre pour les mobilités actives. De plus, le rond point bd de la paix /bd  d’Osny  devra être réaménagé avec une  voie  cyclable  « propre » (voir rond point du Golf Cergy)

Ces aménagements semblent indispensable pour compléter le maillage cyclable existant mais ne doivet pas se faire en remplacement du chemin des Mérites. Les deux itinéraires sont complémentaires.

L’association reste à disposition des parties prenantes pour toute discussion ultérieure sur ce projet.